Football : l’affaire Tony Chapron secoue le monde foot

L’arbitre français Tony Chapron, qui arbitrait le match Nantes-PSG, en clôture de la 20e journée de Ligue 1, s’est distingué par un comportement plus que reprochable. Un comportement qui fait parler dans le microcosme footballistique, et qui a remis beaucoup de choses en question, notamment a propos de l’arbitrage général français.

Une portée internationale

En fin de rencontre, le PSG menant 1 à 0, une scène surréaliste a laissé bouche bées les téléspectateurs. L’arbitre Tony Chapron, pensant bousculé par un joueur nantais, Diego Carlos en l’occurrence, a tenté d’assener un coup de pied a ce derniers une fois au sol. Un tacle qui a ravivé les tensions autour de l’arbitrage, dont l’image est déjà altérée. Un geste qui a provoqué un tôlée médiatique. L’arbitre, connu des joueurs pour son intransigeance et sa sévérité, à été contraint de présenter ses excuses, ce qui n’a pas empêcher d’être écarté des terrains pour une durée indéterminé par la Direction Technique de l’Arbitrage (DTA).

L’arbitre, connu des joueurs pour son intransigeance et sa sévérité, à été contraint de présenter ses excuses, ce qui n’a pas empêcher d’être écarté des terrains pour une durée indéterminé par la Direction Technique de l’Arbitrage (DTA). Des réactions ont eu lieu dans toute l’Europe. Des acteurs de la ligue 1, des joueurs étrangers de renom, comme Iker Casillas, ou encore une ribambelle de consultants télés. Tous ont réagi à cette scène surréaliste, en faisant part de leurs stupéfactions et leur incompréhension après cette scène insolite.

Tony Chapron ? Un habitué des polémiques.

Connu de tous en Ligue 1, joueurs, dirigeants, et même des supporters, Tony Chapron est réputé pour être un arbitre strict, intransigeant et adepte des cartons faciles, en témoignent les 65 cartons rouges distribués par ses soins depuis 2004, date de ses débuts sur les pelouses de la Ligue 1. En 2009 par exemple, l’homme au sifflet s’est retrouvé au cœur de deux affaires. Celle avec le joueur de l’OGC Nice, Olivier Echouafni, qui assure que “on ne (lui) a jamais parlé comme ca sur un terrain”. Ainsi que celle impliquant le Valenciennois Rafael Shmitz, pour des faits similaires. Il aurait, ce jour-ci, dit aux joueurs de Valenciennes : “En deuxième mi-temps, on va vous en*uler”. Un comportement qui avait provoqué la fureur du président qui le traitera de “raclure de bidet” devant les caméras.

Une attitude affirmée et assumée.

Ancien Cpe et surveillant de lycée, Tony Chapron a toujours mis en avant son côté sulfureux.

“Si on n’est pas courageux, on ne peut pas être arbitre.. Tout le reste peu se développer, mais le courage ne peut pas se greffer” confie-t-il dans une interview accordé a l’opération Tous Arbitre. Il assure aussi “ne jamais lire la presse sportive”. “Nous savons que, quoi qu’il arrive, nous ne sommes pas aimés. J’ignore tout ce qui se dit sur moi et ne lis jamais la presse sportive. Je connais suffiraient mon métier pour analyser mes performances”, poursuit-il.

Une confiance en soi et un comportement qui ne l’ont pas sauvé cette fois-ci, tellement l’affaire a pris d’énorme proportions.

About Sama

Bonjour ! Je suis Lucien et j’espère que vous aimez les articles qui parlent d’actualité parce que ce site en regorge !
View all posts by Sama →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *