Sélectionner une page

La visionneuse thermique fonctionne selon deux principes : l’infrarouge et l’amplificateur de lumière.

Le spectateur, grâce à l’aspect électronique, est capable de percevoir le rayonnement infrarouge émis par les corps environnants et, grâce à ce principe, les images sont transmises au spectateur lui-même.
Les jumelles infrarouges peuvent être transformées en jumelles classiques et pour utiliser ces dernières ou des jumelles infrarouges, vous devrez les sélectionner lors de leur utilisation.
Il est très facile à utiliser et prend très peu de temps pour sélectionner l’un des deux modes.

Les jumelles analysent l’état de la lumière et l’amplifient, offrant plus de lumière et une excellente vue même dans de mauvaises conditions d’éclairage.

Il n’est pas facile de savoir lequel choisir !

En fait, si vous ne connaissez pas les caractéristiques de ce produit particulier, vous pouvez acheter un article qui ne fonctionne pas correctement.

Il est donc nécessaire de faire un tour d’horizon des principales caractéristiques que doit posséder une bonne vision nocturne ou des jumelles infrarouges, afin que vous puissiez également comprendre le fonctionnement de ces objets particuliers.

Comment choisir le meilleur ?

Si vous souhaitez acheter un viseur thermique, vous devez tenir compte de certaines caractéristiques, comme sa capacité à capter le rayonnement infrarouge et à amplifier la lumière : plus cette fonction est structurée, plus la qualité de l’image sera élevée, même dans l’obscurité.

Une autre caractéristique à ne pas sous-estimer concerne la qualité du zoom numérique et du zoom optique, qui doit permettre d’agrandir ou de restreindre le champ sur un objectif.

Il est évident que le choix du visualiseur thermique doit également se faire en fonction des matériaux qui le composent, qui doivent être de haute qualité pour permettre un usage prolongé, en toutes circonstances.

Par conséquent, sur la base de ces caractéristiques techniques, il sera possible d’acheter le meilleur modèle de visionneuse thermique du marché qui soit capable de répondre à tout type de besoin.

Qualité optique :

C’est l’élément le plus important à prendre en compte pour décider de l’achat d’un visualiseur thermique. Presque tous les téléspectateurs sur le marché sont de première génération, mais cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas offrir des images de bonne qualité.

Agrandissement :

Les visionneuses thermiques actuellement sur le marché sont équipées de grossissements 3x ou 6x qui peuvent facilement répondre aux besoins des utilisations les plus courantes.

Le grossissement est lié à la distance de visionnement qui est mesurée en mètres ou en pieds et représente la distance maximale que vous pouvez voir avec votre téléspectateur.

Photos et vidéos :

Les visionneuses de nuit vous permettent de prendre des photos et d’enregistrer des vidéos de ce que vous regardez. Certains modèles ont une qualité HD et la fonction de sauvegarde des photos et des enregistrements sur la carte microSD.

Taille, poids et portée du téléspectateur :

La taille de la visionneuse thermique est importante en fonction de la façon dont vous l’utilisez. Les dimensions et le poids de ces appareils varient selon les modèles, mais ne dépassent guère un kilo. Les meilleurs téléspectateurs actuellement sur le marché sont plus légers et plus compacts, mais ont généralement un prix plus élevé.

La quasi-totalité des visionneuses thermiques du marché fonctionnent avec les piles classiques AA ou AAA. Il est important de vérifier l’autonomie de la batterie du téléviseur que vous souhaitez acheter. Certains modèles permettent de recharger via un mini port USB, ce qui permet une économie considérable sur le coût des batteries.

Visualiseurs de balayage :

Il existe sur le marché plusieurs modèles de visionneuses thermiques : les plus traditionnelles sont celles qui ont la forme d’une jumelle et l’image qui est affichée représente l’aura de chaleur qui émane du corps ou de l’objet.

Il y a aussi les visionneuses à balayage thermique, plus précises que le modèle décrit ci-dessus : les informations captées sont transférées au détecteur infrarouge par deux miroirs qui sont capables d’analyser, petit à petit, de petites surfaces mais qui, se déplaçant avec un mécanisme très précis, couvrent lentement toute la vue.

Le signal thermique est converti en signal électrique et la scène est donc projetée sur un écran, tout comme une image de télévision.